2. Cellulite sous-mylohyoïdienne ou cellulite sous-mandibulaire Cliniquement: - Tuméfaction adhérente au bord basilaire et à la table interne dans sa partie inférieure, en rapport avec les molaires responsables - Trismus important, toujours présent - Région sublinguale œdématiée (La joue est épargnée).

Diapositive précédente Diapositive suivante Revenir à la première diapositive Afficher la version graphique